Hasard100

Aphoristique

Hasard 100 aphoristique

– Belle journée, tentai-je.
– Les jours se suivent et se ressemblent, dit-elle, indifférente.
– Tu fais quoi dans la vie ?
– Secrétaire. Il n’y a pas de sot métier.
– Un chandail comme le tien, ça n’irait pas à n’importe qui !
– Ce qui est à la mode ne l’est déjà plus.
– Ouais… on dirait quand même que tu t’emmerdes sec. Qu’est-ce que tu fous ici ?
Parce qu’on ne va jamais si loin que lorsqu’on ne sait pas où l’on va ! hurla-t-elle.

Devant le silence de mort qui suivit, l’organisateur sonna la fin du speed-dating.

 

Standard

Kommentar verfassen

Trage deine Daten unten ein oder klicke ein Icon um dich einzuloggen:

WordPress.com-Logo

Du kommentierst mit Deinem WordPress.com-Konto. Abmelden /  Ändern )

Google Foto

Du kommentierst mit Deinem Google-Konto. Abmelden /  Ändern )

Twitter-Bild

Du kommentierst mit Deinem Twitter-Konto. Abmelden /  Ändern )

Facebook-Foto

Du kommentierst mit Deinem Facebook-Konto. Abmelden /  Ändern )

Verbinde mit %s