Hasard100

Lehnwort

079_hasard100_Lehnwort

Ein Lehnwort flaniert leger die Allee entlang, als es wegen des Odeurs eines Parfüms an einem Café anhält. Mit Zigarette beim Aperitif räsoniert dort eine Dame in Haute-Couture mit ihrem Vis-à-Vis über arrangierte Affären und bizarre Bagatellen. Während sie ein Macaron goutiert, echauffiert sie sich über die amourösen Eskapaden des Präsidenten. Nonchalant und doch graziös degustiert sie die Limonade, um dann wieder darüber zu parlieren, was für eine Blamage es für Regime und Partei doch sei!

Standard
Weltsicht

Father to son

Entre le bruit des vagues et celui du flipper, celui qui serait passé devant le bar l’aurait cru vide. Pourtant, on était là avec Virginie et des pintes de bière. Trois ans que j’attendais ça : de textos ridicules en lettres sans réponse, elle avait toujours refusé les retrouvailles.

Ce soir, c’était différent. Elle me dit comme un coup de fouet :
« Tu aurais dû me faire un enfant, on aurait dû faire un enfant. Maintenant c’est trop tard. »

Une étincelle ou une larme ? Quand je suis sorti, la pluie cachait les miennes. Cat Stevens chantait Father to son à la radio.

{ Gastautor / Auteur invité Mathieu Tascher }

Standard
Wortvariation

cb. au ciel de béatitude

cœur de l‘été – bon hiver
chance – bonheur
crève – bon
cheveu – bouche
chaussure – botte
chapeau – bonnet
copain – bien-aimé
calme – bryant
cœur – bite
baiser – coucher
cru – beau
confus – bizzare
cocaïne – blanc
cynisme – blague
charmant – brusque
chabrol – bardot
cinéma – boulevard
chanson – basse

~ un hommage à Ryoji Ikeda . db ~

Standard